Le changement, c’est quand?

24 novembre 2012 à 8:07 | Dans Bible et vie, dans l'actualité |

Le changement, c’est quand?

 

Introduction

 

Depuis 200 ans  environ (1789), la pensée du monde établit le changement comme composante du Progrès. Le changement est investi d’une valeur positive (comme le progrès) et sa permanence rejoint le système de la société de consommation. Il faut donc changer pour être dans le mouvement de l’Histoire et aller vers toujours plus de Progrès. Nous avons là une rupture avec une certaine fixité des temps anciens.

 

Nous allons nous poser quelques questions à partir de l’actualité récente qui a mis le changement sur le devant de la scène, depuis la campagne électorale de ce printemps. Le recours au « changement » a un côté magique ou miraculeux..

 

Quel est  ce changement dont on nous parle aujourd’hui ? (retour rapide sur l’actualité des six derniers mois)

Quelle est sa réalité de fond ?

Quel est le rôle du changement dans la foi chrétienne ?

Est-il compatible avec le changement laïc évoqué aujourd’hui ? Ou bien y-a-t-il conflit ?

 

Partie I : « Le changement, c’est maintenant »

 

1805894_charte-logo-cm.jpg

Le thème est en fait politique et au plus haut niveau, celui de la Présidence de la République.

 

En 2007, Nicolas Sarkozy a fait campagne sur la « rupture » et a gagné. En 2012, François Hollande a fait campagne sur « le changement » et a gagné.

Les Français sont donc sensibles à cette idée de changement et de progrès, au moins dans le discours politique. En votant pour ces hommess, nous sommes complices de cette demande ou promesse de changement ou de rupture.Aujourd’hui, six mois après l’élection, que pouvons-nous observer ?

 

Avant

Après

Nicolas Sarkozy

François Hollande

Le « bling-bling » : Fouquet’s, Yacht Bolloré,

Vacances aux Etats-Unis…

Tulle et le rassemblement place de La Bastille

Star-system : Ray Ban, grosse montres, comportement « people » : mise en scène de l’idylle et mariage avec Carla Bruni, image sportive…

Normalitude et discrétion familiale désirée (pas toujours obtenue)

Avion présidentiel et mise en scène des déplacements

Voyages en TGV ou voiture

Une idée et une déclaration par jour ; omniprésence médiatique (hyperprésidence)

Effacement et retrait par rapport au gouvernement (hypoprésidence)

Expulsion des Rom

Expulsion des Roms

Taxes et impôts en augmentation prévue

Taxes et impôts en augmentation prévue

Vie difficile des Français modestes

Vie difficile des Français modestes

 

 

Bien sûr tout cela existe, mais relève purement de l’anecdotique, de la communication, alors qu’on veut nous y faire voir une symbolique forte. Or, un symbole est porteur de sens. A nous de nous demander quel est le sens profond de ceci.

 

Face à ces faits, que peut et doit faire le chrétien ?

 

En premier lieu, je crois qu’il est capital de ne pas se laisser abuser et manipuler par ce jeu des apparences, mais de regarder au fond.

 ellul-dans-son-jardin.jpg

 

En mai 1981, au lendemain du 10, Jacques Ellul écrivait dans son billet journalistique régulier : « 10 mai 1981 : rien d’important. ». Bien évidemment, il y avait là une part de provocation liée au caractère du personnage, mais on aurait tort de s’en arrêter là. Car ce que pressentait Ellul et ce qu’il voulait dire aux hommes et femmes de ce temps, et particulièrement aux chrétiens, c’est que rien de capital pour eux ne résidait dans le changement à la tête de l’Etat. Et l’avenir allait très vite lui donner raison, ce que l’histoire a établi clairement depuis.

Dans la vie politique actuelle, tout est affaire de communication et de façade.

Ainsi les salaires du Président et des ministres ont été réduits ostensiblement à la baisse de 30%. Mais Nicolas Sarkozy avait augmenté son salaire de 140% en arrivant à l’Elysée et les députés s’étaient votés une augmentation de 100% !  La réduction médiatique est donc une farce qui laisse des revenus augmentés de 110 et 70%. A comparer aux augmentations de tous les salariés depuis 5 années !

 

 salaires-des-chefs-d-etat.jpg

 

« Si nous voulons que tout reste tel que c’est, il faut que tout change ». Cette belle phrase est tirée du roman « Le guépard » de Guiseppe Tomasi de Lampedusa, aristocrate sicilien qui l’a écrite en 1958. L’important est l’illusion.

 

Ecclésiaste 1 : 9-10a

 

« 9  Ce qui a été, c’est ce qui sera, et ce qui s’est fait, c’est ce qui se fera, il n’y a rien de nouveau sous le soleil.

10  S’il est une chose dont on dise: Vois ceci, c’est nouveau! cette chose existait déjà dans les siècles qui nous ont précédés.

11  On ne se souvient pas de ce qui est ancien; »

 

Partie II Changement de société

 

Le changement devient un but mercantile affiché sans pudeur :

-         Passer de l’Iphone 4 à l’Iphone 5…

 

l-iphone-5-se-decline-en-noir-ou-en-blanc.jpg

 

-         Installer Windows 7 en lieu et place de la précédente mouture dont nous exploitons 5 à 10% des capacités !

 

windows-8.jpg

-         Acheter la Citroën DS4 ou la nouvelle « nouvelle Clio » alors que notre voiture fonctionne très bien…

 

nouvelle-renault-clio-4-1301577.jpg

Ici, tout est affaire de gain matériel dans le secteur économique. Les firmes de nouvelle technologie sont les plus expertes dans cette manipulation de l’opinion. La publicité est l’outil de base, sous la forme d’un véritable matraquage médiatique sur tous supports.

 

La société est soumise à une pression de changement incessant qui nous est présentée comme absolument nécessaire et vitale :

-         Changer la mort : un projet de loi sur l’euthanasie active ;

-         Changer la famille : urgence absolue du « mariage pour tous » selon la belle formule de promotion ;

 

1 . Mais pourquoi changer la loi Leonetti ?

 test-leonetti.jpg

pour éviter d’affronter le sens ou le non-sens de la souffrance et de la mort. Cette loi contient tous les principes suffisants à permettre une mort douce et sans souffrance. Elle n’est pas utilisée, car pas promue, le lobby de l’euthanasie ne veut pas d’elle.

2 . Pourquoi cette famille qui est à la fois recomposée, monoparentale, homosexuelle… ? Pour contourner le problème social de fond de l’autorité, de l’éducation, des relations de génération, du devenir des personnes âgées… Pourquoi promouvoir un « mariage » alors que celui-ci est largement critiqué et boudé depuis plus de trente ans ? Posons-nous ces questions et nous trouverons un début de réponse. Pourquoi vouloir créer un modèle familial dont on évacue les mots « père » et mère » pour les remplacer par « parent1 » et parent2 » ? Si ce n’est pour ne pas voir en face l’évidence de ce qu’est une famille et la filiation.

 mariage-2.jpg

 

La course au changement est en fait une façon d’éviter de parler du fond en jetant en pâture des débats superficiels et une course en avant vers toujours plus de pseudo-liberté. Il s’agit aussi de s’affranchir de toute contrainte créationnelle dans une illusion de toute-puissance sur soi-même.

 

 

Mariage pour tous : quels enjeux

 

Voici les points de vue des communautés juives et chrétiennes sur le projet de mariage étendu aux couples homosexuels :

- Grand Rabin de France
- Fédération Protestante de France
- Conférence des évêques de France
- Evangéliques
  et avec les commentaires de Louis Schweitzer

 

 

Partie III Quel changement promeut la foi chrétienne ?

 

 

 

Le changement du Christ a plusieurs caractères :

  1. il est profond et modifie radicalement l’individu : Romains 12 :1 « transformés »

 

« 1  Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable. 

2  Ne vous conformez pas au monde présent… »

  1. Il a un caractère d’absolue nécessité : Jean 3 :3 « Il ne peut »
  2. Il n’a rien à voir avec celui de nos sociétés : Romains 12 :1 « monde présent » & Actes 2 :40 « génération perverse »

« 40  Et, par beaucoup d’autres paroles, il rendait témoignage et les exhortait,  en disant: Sauvez-vous de cette génération perverse. »

  1. Ce changement peut avoir un effet immédiat : Luc 23 :43 « Aujourd’hui tu seras »

« 43  Jésus lui répondit: En vérité, je te le dis, aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis. »

5.      Ce changement est porteur de fruits visibles : Matthieu 7 : 17 à 20

« 17  Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre produit de mauvais fruits, 

18  Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits. 

19  Tout arbre qui ne produit pas de bons fruits est coupé et jeté au feu. 

20  C’est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. »

 

Quand ce changement personnel (qu’on nomme conversion dans le christianisme) a eu lieu, il peut alors avoir des effets sociaux : Actes 2 :41 à 47

 

« 41  Ceux qui acceptèrent sa parole furent baptisés; et en ce jour-là, furent ajoutées environ trois mille âmes. 

42 ¶ Ils persévéraient dans l’enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain et dans les prières. 

43  La crainte s’emparait de chacun, et il se faisait beaucoup de prodiges et de signes par les apôtres. 

44  Tous ceux qui avaient cru étaient ensemble et avaient tout en commun. 

45  Ils vendaient leurs biens et leurs possessions, et ils en partageaient (le produit) entre tous, selon les besoins de chacun. 

46  Chaque jour avec persévérance, ils étaient au temple d’un commun accord,  ils rompaient le pain dans les maisons et prenaient leur nourriture avec allégresse et simplicité de coeur; 

47  ils louaient Dieu et obtenaient la faveur de tout le peuple. Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l’Église ceux qui étaient sauvés. »

 

L’Eglise Première ne change pas les gens, elle ne les convertit pas. Elle est le fait de gens changés qui se réunissent pour approfondir leur changement personnel. C’est ce témoignage qui porte du fruit (verset 47), mais c’est le Seigneur qui ajoute.

 

 

 

 

Pas encore de commentaires »

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un petit (ou un grand!) commentaire

XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <code> <em> <i> <strike> <strong>

Powered by WordPress with Pool theme design by Borja Fernandez.
Entries and comments feeds. Valid XHTML and CSS. ^Top^